Pierres Alpinina et Lioz Abancado transformées en support pour vélos

07/11/2016

Les architectes et designers internationaux ont créés des pièces en pierre portugaise à la demande de ExperimentaDesign et Assimagra.



X, le support pour vélos développé en marbre et calcaire portugaisX, le support pour vélos développé en marbre et calcaire portugais — les pierres de SOLANCIS Alpinina et Lioz Abancado sont quelques-uns des ces calcaires, voire image —, surgit de l'idée de faire quelque chose qui puisse avoir une utilité dans le quotidien des villes, et celui des gens. «Depuis le début, j'ai décidé que je ne voulais pas faire encore une table à café», affirma Mia Hägg au journal Público.

C'est avec X que l'architecte suédoise a répondu au défi posé par ExperimentaDesign et Assimagra, qui ont réuni leurs efforts pour le Primeira Pedra, un programme de recherche et internationalisation, ayant pour vue repositionner et créer une nouvelle image de la pierre portugaise.

Resistance
La première phase du programme, qui s'intitule Resistance, réuni, outre Mia Hägg, le portugais Siza Vieira, avez la pièce Banco de jardim (un banc de jardin du genre chaise-longue), la britannique Amanda Levete, avec Metamórfica (un banc/table extérieur), l'indien Bijoy Jain, avec Lore (en développement) et l'atelier chilien Elemental, de Alejandro Aravena, avec A thing not an objet (pièce de jeu pour enfants).

En juin, pendant la première exposition du projet, la Bienal de Venise, «les pièces ont éveillés un grand intérêt», affirma Guta Moura Guedes au journal Público. La directrice de ExperimentaDesign croît que les pièces «ont aussi un potentiel d'utilisation commerciale dans le futur, ce qui est immédiatement identifié».

Still Motion et Common Sense
Jusqu'en octobre 2017, le programme comprend encore deux phases, Still Motion et Common Sense, dans lesquelles participent environ trois dizaines d'architectes et designers. Les foires de design de Milan et de l'art de Bâle sont quelques-uns des événements internationaux où seront exposées les œuvres.

Note que, en 2015, la pierre Azul Mónica fut la matière-première de Jangada de Pedra, sculpture idéalisée par les architectes Eduardo Souto Moura et Álvaro Siza Vieira pour un salon de création ibérique réalisée à Washington (EUA).